Nouvelle-Zélande : les plus belles régions à visiter

Envie de partir à l’aventure, loin du brouhaha du quotidien ? Envolez-vous pour la Nouvelle-Zélande, ce havre du bout du monde où la nature est reine. Constituée de deux îles, elle présente d’immenses étendues sauvages parsemées de volcans, de geysers, de forêts, de plages multicolores et de fjords – dont l’emblématique Milford Sound. Pour étoffer votre escapade au pays du Long Nuage Blanc, voici deux superbes régions à ne rater sous aucun prétexte.

Nouvelle-Zélande

Les formalités pour aller en Nouvelle-Zélande

Pour un séjour de moins de trois mois, les ressortissants français étaient jusqu’à présent exempts de visa. Toutefois, depuis le 1er octobre 2019, ils devront désormais se prémunir d’un ETA (Electronic Travel Authority). La demande de cet e-visa pour la Nouvelle-Zélande doit être déposée en ligne sur le site de l’immigration néo-zélandaise.

Le coût de la formalité est d’environ 5 euros si vous effectuez cette démarche via une application mobile, et un peu plus de 7 euros depuis un poste fixe. Notez également que le règlement de l’ETA est accompagné d’une taxe touristique appelée IVL (International Visitor Conservation and Tourism Levy) d’un montant de 21 euros, visant à améliorer les infrastructures touristiques dans le pays.

La région de Waikato

Nichée au nord de l’île du Nord, Waikato est une région bucolique qui se distingue par des plaines fertiles, des collines verdoyantes, des plages de sable noir et des écuries abritant des chevaux pur-sang prestigieux. Hamilton, sa plus grande ville, regorge de curiosités comme le Waikato Museum, un jardin zoologique et les fameux Hamilton Gardens. Cette oasis printanière s’étend sur environ 54 hectares le long du fleuve Waikato.

Vous avez été subjugué par l’univers du Seigneur des Anneaux ? Partez en direction de Manamata, afin de visiter le Hobbiton. Lieu de tournage du film, ce village des Hobbits présente des petites maisons creusées dans des buttes ainsi que l’auberge du dragon vert où vous pourrez siroter un verre de cidre. Une découverte à ne pas manquer également : celle des grottes de Waitomo. Elle dévoile une constellation de stalactites et de stalagmites féerisées par des paillettes de lumière bleue émanant des vers luisants.

La région de l’Otago

Située au sud-est de l’île du Sud, la région de l’Otago vous immerge dans d’immenses espaces sauvages où le mot liberté prend tout son sens. Vous aspirez à des émotions fortes ? Visitez Queenstown, la capitale mondiale de l’aventure. Elle va vous embarquer dans des sauts à l’élastique étourdissants depuis le pont suspendu de la gorge de Kawarau, des virées en jetboat sur la rivière Dart et une randonnée inédite sur les traces des chercheurs d’or.

Vous pourrez également faire une halte à Dunedin, surnommée l’Édimbourg du Sud. De son héritage écossais, elle a gardé une architecture victorienne et édouardienne, un accent des Highlands et un goût pour le haggis. La ville mérite également qu’on s’y attarde pour ses rues pentues – dont l’une atteint un dénivelé de 35°-, son jardin chinois, ses plages de sable fin et sa réserve de manchots à œil jaune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*