Témoignage d’un voyage en italie partie 3

Suite de la partie 2 et de la partie 1.

Visite à Rome en Italie.

Avant de vous parler de Rome que j’ai visité lors de ce même séjour, il faut que je vous parle quelques instants de la côté génoise que vous parcourrez de nuit pour voir, du haut des montagnes, les villes côtières s’illuminer et se refléter dans la mer.

Je devrais vous parler de Vérone aussi où vous verrez le balcon le plus célèbre de la littérature shakespearienne. Florence, la ville des Médicis, mériterait un voyage à elle seule. Pise… Enfin, revenons à ce voyage qui m’a mené à Rome, et d’abord au Vatican.carte voyage italie

Nul besoin d’être de confession catholique, ou d’une autre, pour entrer et visiter cette enclave. Vous êtes accueillis par une place à colonnade immense et magnifique où se réunissent les fidèles. La basilique St Pierre illustre ce que l’époque de la Renaissance italienne, à l’heure des arts et de la toute-puissance de ces grandes familles, à produit de plus magnifiques. La fresque du jugement dernier, la coupole, la magnificence de la bibliothèque vaticane, chaque millimètre est travaillé, décoré, pour mettre en avant les plus belles réalisations de l’art italien. Bien au-delà d’un lieu de culte, vous n’irez pas à St Pierre pour prier ou vous recueillir, vous irez voir l’extraordinaire hommage que l’église rend à sa croyance. Pour être honnête, vous aurez presque plus l’impression de visiter un musée qu’une église, alors n’hésitez pas à la découvrir qu’elle que soit votre confession ou votre absence de croyance.

Ici, contrairement à Venise, mieux vaut prévoir sa promenade dans Rome à l’avance car c’est une grande ville. Certes, ces sept collines offrent des espaces de verdure et de tranquillité mais le reste, c’est une grande ville ce qui inclut voitures et klaxons.
Une cité, à l’image de Paris, qui n’échappe pas à son histoire.  Ainsi, vous pourrez visiter Rome de différentes façons. Disons vous vous vous donnez une journée par période. Le premier jour, c’est l’antique Rome, celle de Jules César, qui retiendra votre attention avec le forum romain. Le centre du monde de cette époque (j’exagère un peu !) concentré un seul et même endroit avec des temples, des galeries, des bâtiments administratifs tel le sénat. Il ne reste aujourd’hui  que des morceaux de ses infrastructures mais on est impressionné par cette sensation d’éternité qui se dégage de l’endroit vieux de deux millénaires. Vous laisserez vos pieds vous mener aussi aux termes de Diotéclicien et de Caracalla mais c’est surtout le Colisée, le Stade de l’époque, qui va vous impressionner par le gigantisme de sa structure dont chaque centimètre est travaillé.

rome colisee facade

Le jour, ou les jours suivant, vous les consacrerez à la Rome de la Renaissance avec le château St Ange, la place d’Espagne. Votre voyage ne serait se terminer autrement que par la fontaine Trevi où, comme le veut la tradition, vous irez jeter une pièce par-dessus votre épaule pour voir votre vœu de retourner à Rome se réaliser. Une coutume qui s’est généralisé à beaucoup de fontaine et qui rapporte tout de même un million d’euro par an, somme allouée aux œuvres sociales de la ville.  De l’Italie, Rome, Venise, Florence, il y a beaucoup de choses à dire encore, à voir. D’autant plus pour tous ceux qui aiment voir les traces que l’Histoire à laisser dans notre vie quotidienne. J’espère avec ces quelques lignes vous avoir donné une idée de ce que l’on ressent à visiter ce pays, et vous avoir encouragé à commencer à préparer vos bagages.

Les commentaires sont désactivés.