Un nouveau projet de thalassothérapie sur la côte d’Azur

Ce mercredi, le maire de Villefranche-sur-Mer présentait, en séance du conseil municipal, le dossier pour le futur centre de thalassothérapie qui a été retenu avec le groupe Phélippeau Relais. Une opération séduction avec pour objectif, que ce projet ambitieux puisse voir le jour dans cette ville de la côte d’Azur.

thalasso2

Enrayer le déclin démographique de la ville de Villefranche-sur-Mer

Ce projet se veut non seulement ambitieux mais également transparent. C’est pourquoi les plans du futur complexe de thalassothérapie sont exposés à l’hôtel de ville, depuis vendredi, à la vue de tous. Ce sont, au total, pas moins de vingt panneaux qui sont en fait affichés dans l’enceinte de la Citadelle dans le but de présenter aux habitants de la ville le projet du mandat de Christophe Trojani.

Le maire de la ville voit en ce projet le moyen « d’enrayer le déclin démographique, économique et social » de Villefranche-sur-Mer. Située entre Monaco et Antibes, cette zone géographique reste, il est vrai, dépourvue, à ce jour, d’offre attractive pour la région. L’occasion étant donc trop belle pour relancer l’économie de la ville de Villefranche-sur-Mer grâce à la construction d’un complexe d’hôtels, de restaurants, de centre de séminaire ainsi que de soins de thalassothérapie.

La future thalasso à Villefranche-sur-Mer fera-t-elle de l’ombre à d’autres centres de thalassos telle que la cure thalasso à Arcachon dans le Sud-Ouest de la France, l’avenir nous le dira.

Un projet ambitieux

7 200 m², c’est la surface totale de ce projet à construire. Un projet de centre de thalassothérapie composé de différentes annexes, avec, notamment, un hôtel 4 étoiles doté de 120 chambres ou suites. Ce dernier aura pour appellation le « Crowne Plaza » et sera constitué de deux parties distinctes mais reliées entre elles.

Sur la partie Est, c’est un restaurant de 150 couverts avec piscine extérieure et terrasse qui sera construit. A l’Ouest, le futur centre de séminaire sera relié à un bar lounge et à une terrasse en toiture. Enfin, le centre de thalassothérapie en lui-même sera construit sur une surface avoisinant les 1 600 m² de plancher. Il sera relié au gymnase voisin qui sera rénové.

Les autres avantages de ce projet

L’élaboration de ce projet de thalassothérapie permettra de dépolluer le terrain dit du gaz, de Gaz de France, actuellement en friche industrielle, le terrain étant, en effet, actuellement pollué par le plomb, le cyanure et les hydrocarbures.

De plus, comme dans tout projet de grande envergure, la création d’emploi sera au rendez-vous. Ce sont d’ailleurs plus de 100 créations d’emplois qui sont attendus. Un argument supplémentaire pour que ce dossier soit définitivement validé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*